vendredi 20 avril 2018

Des freins dans la lutte contre le chômage

A travers le PACT 2020, acteurs privés et publics luttent contre le chômage de longue durée dans le nord-ouest Vendée. Des freins persistent et les financements manquent.

Le désir d’expérimenter, de faire bouger les lignes, ne fait aucun doute. A Noirmoutier, els forces vives qui collaborent à l’idée de résorber le chômage de longue durée s’étaient rassemblées pour un nouveau comité de pilotage (Copil), hier matin. Deux ans après la signature du PACT 2020 (Programme d’ambition collective des territoires), l’association d’insertion ESNOV qui l’anime, a fait un pont à mi-parcours avec élus, associations, entreprises, chercheurs d’emplois. « Ce Pact, porté par trois communautés de communes du nord-ouest Vendée : Challans-Gois, Océan-Marais de Monts et Noirmoutier a de bons effets. En 2017, on comptait environ 100 parcours emplois compétences » évalue Christophe Traineau, Président d’ESNOV.

Un retour à l’emploi parfois pénalisé

Pour autant, il pointait la principale des limites : le financement. Soutenue par les services de l’État, Pôle Emploi et le Département et autres, ESNOV espère aujourd’hui « un transfert de charges. L’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) estime à 33 000 € le coût d’un chercheur d’emploi. Les politiques publiques locales pourraient avoir la capacité de trouver un nouveau canal pour favoriser les expérimentations », estime Nicolas Hamm, directeur d’ESNOV.

Aussi, collectivités de plus en plus demandeuses et chercheurs d’emplois volontaires ne parviennent pas toujours à se connecter. « Des personnes qui bénéficient d’aides n’entrent pas dans le cadre de certains dispositifs. » Le témoignage d’Abder, allocataire, a illustré cette problématique : « Pour des contrats de deux ou trois jours, je fais parfois 80 kilomètres dans la journée et je gagne 130 €. On me déduit alors 110 € de mes droits parce que je dépasse un certain seuil. Pourquoi ? Je n’ai que 100 € de reste à vivre à la fin du mois », se désole t’il.

Le retour à l’emploi se trouve souvent « pénalisé par les mécanismes rigides de l’État », estime ESNOV. Philippe LATOMBE, député, a reconnu « un problème d’effet de seuils qui sera discuté à l’Assemblée avant l’été ».

En attendant, l’innovation sociale, voulue par le PACT 2020 a besoin de basculer du diagnostic et de la réflexion au déploiement d’un véritable territoire expérimental (le Territoire zéro chômeurs en est un exemple). L’association pourrait alors tester le retour à l’emploi dans un cadre simplifié.

Mathilde LECLERC

Article paru et à retrouver dans le Ouest France du jeudi 19 avril 2018

Photo du CoPil Pact à 2020
Photo du CoPil Pact à 2020

Avec le PACT 2020, ESNOV donne aux chômeurs de longue durée des parcours d'apprentissage, de formation, avec des périodes en entreprise. Élus, associations, entreprises et chercheurs d'emplois ont fait un point, hier, à Noirmoutier.

Tags Associés à l'article :

Actualités,

PACT à 2020

Recherche ...

Contactez-nous
N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou si vous souhaitez plus d’informations

02 51 35 62 94